Livres

Week-end surprise, Agnès Abécassis

Elle, c’est Brune. Lui, c’est Léonard. Ils s’adorent, en toute amitié. Enfin, Léonard l’adore, mais Brune n’y voit que de l’amitié. Pour un animateur radio, il a du mal à se faire entendre. Normal : niveau drague, c’est un prince charmant déguisé en Benny Hill. Ses textos voilés lui feront-ils ouvrir les yeux ? Elle, c’est Prunelle, l’amie de Brune. Elle vient de rencontrer Simon, carrément odieux. Par mail, la rencontre. Il la provoque, elle l’envoie bouler. Ca aurait dû en rester là. Mais le net permet parfois l’éclosion de bien étranges relations… Eux, ce sont Nestor et Noé, les jumeaux de Brune. Deux ados bourrés d’humour et de répartie. …Sauf lorsqu’il s’agit d’évoquer Lefebvre, le terrible prof qui leur gâche la vie ! Et puis il y a cette envie d’évasion, car Brune voudrait bien décompresser. Vous avez dit “décompresser” ? Une semaine dans la vie d’une femme, entre crises de nerfs, crises de rire, et crise tout court. Une comédie hilarante et tendre, à emmener avec soi en week-end !

J’avais ce livre dans ma PAL depuis un an. Une bonne année et je laissais volontairement dans cette pile, puisque j’avais lu un autre roman de cette auteure, et je n’avais pas adhéré du tout. Alors je craignais d’être encore déçue. Sans parler de la faible note qu’il a sur Livraddict. Mais, je suis pour laisser une seconde chance aux gens. Je ne voulais pas me lancer dans une romance, je souhaitais liquider un maximum de livres de ma PAL, et celui-ci n’est pas bien épais.

En lisant la première page, j’étais dans l’histoire, ce qui est plutôt bon signe pour moi. Et je n’ai pas lâché le livre, avant de l’avoir terminé, quelques heures plus tard.

J’ai passé un excellent moment, avec cette famille pleine d’amour. Car je crois que c’est vraiment ce que j’ai le plus aimé, dans ce roman : la relation de Brune avec ses fils. On sent tout l’amour qu’elle leur porte et inversement. Et malgré les problèmes financiers, cette famille paraît heureuse.

Autre point que j’ai apprécié : les origines de l’héroïne. C’est tellement rare de voir des personnages asiatiques, alors qu’il font tout autant partie de la population française !

J’ai énormément ris, avec cette lecture. Et c’est ce que je recherchais comme roman, quelque chose de léger, de drôle, qui me change les idées.

Certains points auraient pu être plus développés, comme la relation de Prunelle avec son client mécontent, car j’avoue qu’on reste sur notre faim, ou bien la relation de Brune avec Léonard. Ce roman aurait mérité quelques pages de plus, pour vraiment me satisfaire, mais cela reste quand même une très bonne lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s