Le coin irlandais·Musique

Heartbreak Weather – Niall Horan

J’ai attendu cet album depuis des mois, et le voilà enfin !

Niall Horan. J’adore ce mec, depuis que je me suis un peu plus intéressée à One Direction (enfin surtout depuis que j’ai vécu en Irlande et que je ne pouvais plus faire comme si ce Boys Band n’existait pas, puisqu’on avait leurs tronches jusque sur les paquets de biscuits !). Et j’ai tout de suite adhéré à sa voix. Alors, oui je confesse avoir écouté leurs albums, uniquement pour sa voix (bon, non c’est un mensonge, car j’adore aussi les voix de ZAYN et Louis Tomlinson) et je n’avais qu’une hâte : que ce groupe monté de toute pièce par un mec assoiffé d’argent se sépare et que Niall commence une carrière solo.

Mes prières ont été entendues. J’attendais alors vraiment son premier album solo et Flicker correspondait à mes attentes. La voix de Niall, de la guitare, du piano, des textes sublimes. Quoi de plus ? Quoi de mieux ? Et puis, plus rien pendant un petit moment. Avant qu’il ne revienne, en 2019 avec Nice to Meet Ya. Un concentré de bonne humeur !

Et quel bonheur de revoir sa tête, son sourire… d’entendre à nouveau son rire dans les médias, lors de ses apparitions pour la promo de son nouveau single et de son nouvel album à venir. Vous allez me trouver un peu trop « groupie » avec tout ça, mais il faut que vous sachiez qu’en plus de sa voix et son talent, j’adore la personne qu’il est. Il représente vraiment le peuple irlandais. Une personne solaire, généreuse, joyeuse, souriante… Et ça, ça me rend heureuse.

Aussitôt Heartbreak Weather sorti, je me suis empressée de le télécharger et de l’écouter. Ça tombait bien, en rentrant du boulot, j’étais heureuse d’être enfin en vacances durant quinze jours. J’avais besoin de bonne humeur (on ne peut pas dire qu’en ce moment, les médias et les gens nous parlent de choses heureuses), alors sur le trajet du retour, je me suis lancée son album à fond dans la voiture.
Et alors que son premier album était plus intimiste, plus chill, plus calme, celui-ci est plus pop, plus solaire. Si je devais comparer ces deux albums à des saisons, je dirai que Flicker est l’automne alors que Heartbreak Weather est le printemps.

Bien évidemment, il y a de belles balades, comme Put a Little Love On Me, qui me fait quelque peu penser à If I Could Fly de One Direction (sans doute le piano/voix qui fait ça).
J’ai toujours pensé qu’il gâchait son talent à chanter dans un Boys Band, et je suis tellement contente de voir que j’avais raison. Et encore plus de voir qu’il est reconnu à sa juste valeur (RTL2 diffuse ses titres, pour moi elle est là, la reconnaissance), et de le voir aussi épanoui. On voit qu’il aime ce qu’il fait, qu’il est libre de faire comme il veut. Il est là pour l’amour de la musique et non pour le business de la musique. Et grâce à ça, il nous offre des titres comme Everywhere, où l’on sent l’influence de son Irlande chérie.

Bref, cet album va sans doute tourner en boucle chez moi, pendant un moment. Et je vous conseille d’aller l’écouter, si vous voulez un peu de légèreté de bonne humeur, si ce n’est pas déjà fait.

1.Heartbreak Weather
2. Black and White
3. Dear Patience
4. Bend The Rules
5. Small Talk
6. Nice to Meet Ya
7. Put a Little Love On Me
8. Arms of a Stranger
9. Everywhere
10. Cross Your Mind
11. New Angel
12. No Judgement
13. San Francisco
14. Still

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s