Livres

Un palais d’épines et de roses, Sarah J. Maas

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

J’ai sorti ce livre de ma PAL sous les conseils de Au fil des tomes, et aussi parce que Cyrielle m’en a parlé en bien. Du coup, c’est le premier livre de 2020 que j’ai lu. Et… eh bien je suis mitigée.

Le problème, avec moi, c’est que j’ai tendance à ne pas apprécier les livres dont tout le monde parle en bien. Peut-être par esprit de contradiction, ou tout simplement parce qu’à force d’entendre dire « il est génial, c’est un bijou, un coup de cœur, super roman, belle histoire d’amour et bla bla bla » je place la barre très très très très haute. Genre tellement haute que même Renaud Lavillenie ne pourrait l’atteindre.

C’est ce qui s’est passé avec ce premier tome de Sarah J. Maas. Déjà, à force de voir et entendre « c’est une réécriture de La Belle et la Bête« , vraiment je m’attendais à une réécriture de ce conte, comme il est question avec Sortilège de Alex Flinn. Oui, je suis d’accord, le côté Bête qui kidnappe une jeune femme avec l’espoir qu’elle brise la malédiction, on y est. Mais en lisant ce roman, j’ai plus fait le rapprochement avec l’univers d’Hunger Games qu’avec La Belle et la Bête. J’ai aussi vu une petite ressemblance avec Insaisissables de Tahereh Mafi.

J’avais besoin de lire autre chose que de la pure romance, du coup, ce livre m’a quand même plu. Même si j’avoue que les passages entre Tamlin et Feyre m’ont souvent donné envie de vomir (il m’est arrivé plusieurs fois durant ma lecture, lorsqu’un passage était trop mielleux, de m’arrêter et feinter le vomissement). La malédiction est intéressante, et mettait un peu de peps à l’histoire.

J’ai adoré Lucien ! Heureusement qu’il était là, pour donner un peu de légèreté et de bonne humeur à l’histoire. Pour moi, Lucien est l’équivalent de Ron dans Harry Potter, de Finn dans Hunger Games. C’est le personnage secondaire qui prend plus de place dans mon cœur que les héros principaux (cherchez l’erreur).
Feyre, c’était 50/50, parfois je l’aimais bien, parfois elle m’énervait.
Tamlin, un personnage beaucoup trop lisse pour moi. J’avoue l’avoir bien aimé au départ, quand il était encore cette bête un peu bourrue. Mais quand il est devenu ce cœur tendre, fou amoureux, au secours !
Amarantha, la grande méchante de l’histoire ! Un personnage plus que détestable. Mais je dois tout même remercier son existence car cela m’a donné envie de réécouter Dark Passion Play de Nightwish (que je n’écoute plus vraiment car je regrette Tarja Turunen, mais ceci est un autre sujet), à force d’avoir Amaranth en tête à chaque fois que le nom du personnage apparaissait (soit quasiment toute la fin du tome).
Et puis il y a Rhysand, personnage antipathique au départ et qui a su me faire changer d’avis au fur et à mesure de l’histoire. Tout comme les sœurs de Feyre, que j’ai détesté au départ, et dont j’avoue m’être trompée sur leur compte. Et j’aime ces personnages là, ceux qui nous bernent totalement et cachent leurs bons côtés (petite pensée pour Rogue).

Donc pour cette première lecture de 2020, j’avoue que j’ai plutôt passé un bon moment, mais c’est loin d’être un coup de cœur, et je ne suis même pas certaine de lire la suite, car après tout, la fin ne m’a pas laissée sur ma faim. Aucun suspens ne me pousse à vouloir en savoir plus (j’ai lu les résumés des autres tomes et c’est bon, je sais comment ça va se finir).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s