Livres

Harry : Conversations avec le Prince, Angela Levin

Le prince Harry a toujours été dans l’ombre de son frère, le prince William. Turbulent, réfractaire aux devoirs royaux, il a souvent attiré sur lui la désapprobation du public. A présent, et alors qu’il va se marier cette année avec Meghan Markle, il se dévoile à travers des entretiens exclusifs accordés à la journaliste anglaise Angela Levin, spécialiste de la couronne britannique.

« J’ai trois personnalités, lui a-t-il confié, le moi de l’armée, celui plus intime du temps privé, et enfin celui des devoirs royaux et familiaux. Et j’ai un curseur qui me permet d’en changer selon les circonstances. »

Dans ce livre, on découvre un homme profondément marqué par la perte de sa mère, la princesse Diana, alors qu’il n’était qu’un tout jeune garçon, et qui n’a eu de cesse, à travers son action, de rendre hommage à celle qu’il adorait.

Angela Levin, par son accès privilégié au prince Harry, nous donne les clés de cette personnalité complexe.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu un faible pour le Prince Harry. Rassurez-vous, je ne suis pas folle, je ne suis pas amoureuse d’une personnalité que je ne connais qu’à travers les médias. Non. Mais j’ai toujours adoré cet homme. Contrairement à son frère, le Prince William, que je trouve un peu trop « fade ». J’ai toujours eu une admiration pour le Prince Harry, parce qu’avec tout ce qu’il a enduré, il a toujours su se relever et garder la tête haute. Certes, son statut le lui impose, mais il reste un être humain, qui aurait très bien pu baisser les bras et choisir la facilité.

Cette biographie, j’avais quelques appréhensions avant de la lire. Notamment sur sa fiabilité. Parce que mes parents me l’ont offerte pour mon vingt-cinquième anniversaire, ma mère sachant que je déteste Meghan Markle, a choisi celle-ci parce que c’était la seule où elle n’était pas sur la couverture avec lui. Et finalement, je pense que c’est la meilleure biographie car son auteure, Angela Levin, a travaillé avec le Prince durant une année, où elle l’a suivit sur plusieurs déplacements, et pour peaufiner son écrit, elle a eu le privilège d’avoir des entretiens avec Harry himself, donc on se doute bien, en lisant le livre, qu’il a dû (lui ou quelqu’un de son entourage en qui il a totalement confiance) lire le travail fini et donné son accord pour la publication.

Ce livre ne parle pas que du Prince. Pour mieux comprendre le contexte dans lequel Harry a été élevé, a vécu, a grandit, de longs passages ne sont consacrés qu’à ses parents. Ainsi j’ai pu découvrir le Prince Charles sous un autre jour. Je lui ai trouvé une sensibilité que je ne vois pas en le regardant dans les médias. Et parce qu’on nous parle beaucoup de Lady Di, que les journalistes la mette sur un piédestal et font du Prince Charles un coupable dans son destin tragique. Mais j’ai appris, à travers ce livre, que non, Lady Di n’était pas la mère extraordinaire qu’on nous peint depuis des années, elle avait des défauts, des torts. Et le Prince Charles n’est pas aussi mauvais qu’on m’a dit. Du coup, mon jugement par apport à ces deux personnes à un peu changé, surtout vis à vis du père de Harry et William.

J’ai aussi appris pas mal de choses, concernant Harry. Non pas ce qu’il a vécu, parce que sa vie est étalée dans les journaux, sur Internet, partout. Non, ce que j’ai appris, c’est la façon dont il a ressenti les choses, et c’est vraiment avec ce livre que je me suis dit qu’il était vraiment un être humain comme nous. C’est bête, mais je ne pensais pas qu’une personne ayant du sang royal, soit capable de faire une dépression. J’ai conscience que c’est totalement débile de penser ça, mais parce qu’on nous parle de ces gens comme des gens au dessus de nous, parfaits et sans problèmes, du coup je n’ai pas pensé une seule fois qu’il avait pu à un moment donné dans sa vie, se sentir psychologiquement au plus bas. Peut-être aussi, parce qu’il affiche toujours un magnifique sourire quand on le voit. Et c’est la preuve qu’une personne qui a toujours le sourire, n’est pas forcément heureuse.

J’ai adoré ma lecture. J’ai dévoré la biographie en quelques jours (si je n’avais pas bossé, je l’aurai dévoré en deux jours). Cependant, j’ai deux points négatifs à ma lecture. La première, celle dont je ne m’y attendais pas du tout, ce sont ces fautes. Une biographie royale, où je peux lire « sa mère et morte » ça m’a piqué les yeux ! Et si seulement c’était la seule faute que j’avais trouvé… mais non ! A certains moments, la traduction n’était pas bonne. Les mots étaient dans le mauvais ordre, j’avais l’impression de me retrouver sur un site de traduction qui fait du mot à mot et dont le résultat ne veut rien dire si on ne remet pas tout ça dans le bon ordre.

Le second point négatif, mais ça je m’y attendais, ce sont les nombreuses évocations de Meghan Markle. Il faut savoir que je la déteste. Non pas parce que je suis jalouse (ce dont pensent les gens de mon entourage), j’aimais beaucoup Chelsy Davy, mais parce que je ne la sens pas du tout. J’ai l’impression qu’elle se fout de lui, et du monde entier. Et ce n’est pas le chapitre qui lui est entièrement consacré qui m’a fait changé d’avis sur son intention envers le Prince, non, au contraire, il a renforcé mon sentiment. Je ne souhaite que le bonheur du Prince, car avec tout ce qu’il a vécu, il mérite d’être heureux jusqu’à la fin de sa vie, donc j’espère me tromper, malheureusement, à chaque fois que je sens qu’une personne à de mauvaises intentions envers une autre, je ne me trompe pas (demandez à mon frère, deux fois je l’ai prévenu, deux fois il ne m’a pas écouté et deux fois il s’est fait avoir !). Bref, ces nombreuses références à Meghan Markle m’ont quelque peu gâché ma lecture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s