Livres

Tu comprendras quand tu seras plus grande, Virginie Grimaldi

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.

Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…

Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence.

tu-comprendras-quand-tu-seras-plus-grande-904881

Je n’ai jamais lu de livre de Virginie Grimaldi avant de me lancer dans celui-ci. Mes attentes étaient nombreuses suite à tout ce que j’ai pu entendre de bien sur cette auteure et ses livres. Cependant, je n’y suis pas allée à reculons pour commencer ce roman (je ne peux pas en dire autant du seul et unique livre de Colleen Hoover qui m’attend dans ma PAL et souffre de mes nombreuses attentes bien hautes). Il me semblait être le livre parfait pour une lecture d’été. Et ayant pu rencontrer Virginie Grimaldi, lors de mon achat de ce livre, j’étais déjà persuadée d’aimer ma lecture, avant même de l’avoir commencer.

Je ne me suis pas trompée. Ce livre correspondait totalement à ce que j’avais envie. Une lecture sans prise de tête, fluide, agréable, fraîche. Avec des chapitres courts, si bien qu’arrivée au centième j’étais surprise, je n’ai pas vu les quatre-vingts précédents, passer.

Virginie Grimaldi a su me surprendre tout au long du livre. Je n’ai jamais deviné ce qu’étaient ces bruits qui survenaient la nuit, je n’ai pas non plus venir la fin. Et j’aime quand les auteurs arrivent à me surprendre et que je ne devine pas tout dès les premiers chapitres.

Je dois aussi remercier l’auteure pour m’avoir réconforté alors que j’ai rendu visite à ma grand-mère en EHPAD, là où l’ennui à mourir est omniprésent, où tout est maussade, et qui me donne envie de pleurer à chaque fois que j’en sors. Merci aussi, pour m’avoir aidé à surmonter le coup dur de ma visite chez mon grand-père qui vit avec une femme que j’ai toujours adoré comme ma propre grand-mère et qui petit à petit perd la bataille contre Alzheimer. J’aurai pu avoir le moral à zéro, après ces visites, si Tu comprendras quand tu seras plus grande, n’avait pas été ma lecture du moment, car grâce à elle, j’ai pu voir les bons côtés des choses et ne pas me focaliser sur le triste présent où ces deux femmes perdent peu à peu leurs souvenirs, mais plutôt me remémorer les doux et chaleureux moments passés avec elles, par le passé.

Cette histoire est une belle leçon de vie. Elle m’a fait prendre conscience de plusieurs choses. Je m’attendais à en prendre quelques-unes, évidemment, mais jamais je n’aurai pensé qu’elles seraient aussi nombreuses. Je m’attendais à un roman feel-good, mais jamais je n’aurai pensé que ce serait aussi profond.

Et puis, je suis passée du rire aux larmes, avec cette lecture. Il y a tellement de phrases, de passages qui m’ont interpellé ou fait rire, que si je devais tous les relever ici, je vous recopierai le livre en entier. Mais je ne vous laisserai pas sans vous citer un passage. Celui qui a le plus marqué mon esprit.

 

L’amour, c’est comme un tricot : on enchaîne les rangs tranquillement, on fait de jolis motifs dont on est fier, parfois on focalise sur une maille manquée. Mais en fin de compte, ce qu’il en restera, c’est un pull-over chaud et réconfortant.

3 commentaires sur “Tu comprendras quand tu seras plus grande, Virginie Grimaldi

  1. j’ai lu ce livre il y a environ 1 ans alors que je n’avais jamais entendu parler de cette auteure et j’ai pensée exactement pareil que toi a quelques histoires près mais depuis j’ai lu 2 autre livres d’elle et je les trouve toujours superbe

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s