Livres

Entre mes doigts coule le sable, Sophie Tal Men

Pas facile de concilier médecine et vie privée quand on est internes à l’hôpital ! Marie-Lou, qui a quitté sa Savoie natale pour Brest, et Matthieu, le ténébreux surfeur, sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au « Gobe-mouches » et les fêtes carabines, leur histoire d’amour n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt la valse des sentiments… Surtout quand leurs proches deviennent leurs patients.

Matthieu parviendra-t-il à vaincre ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie ? Marie-Lou apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ?

entre-mes-doigts-coule-le-sable-1063481

Quel bonheur de retrouver Marie-Lou, Matthieu, Anna, Josic, le Gobe-Mouche et tout ceux qui ont fait le charme du premier livre, Les yeux couleur de pluie !

Lorsque j’ai terminé ce premier tome, j’ai voulu lire la suite, tellement j’avais adoré l’histoire de Marie-Lou et m’étais attachée aux personnages. Mais en voyant que Sophie Tal Men, serait au Salon du livre de Vannes, en juin, je me suis dis que je pouvais tenir encore quelques semaines et l’acheter, là-bas, afin de le faire dédicacer.

Tout ce qui m’avait plu dans Les yeux couleur de pluie, je l’ai retrouvé ici. Des personnages tout à fait farfelus mais tellement attachants, des lieux chaleureux, de l’humour.

Ce roman m’a permis de redécouvrir les trésors de la Bretagne, à travers les yeux de Marie-Lou. Ces trésors que je considère comme tout à fait normaux, acquis, alors qu’il suffit de partir de cette région, comme par exemple vivre huit mois dans le Lot-et-Garonne, pour se rendre compte que tout le monde n’a pas la chance d’apprécier le chant des goélands, où de sentir cette bonne odeur d’algues.

Avec des chapitres courts, la lecture est fluide, facile et rapide, ce que j’apprécie et qui, pour moi, fait de ce roman un livre parfait pour l’été. Malgré que ce roman soit plus sombre, plus dans le drame que le tout premier, cela le rend juste plus proche de la réalité.

Sophie Tal Men m’a totalement séduite dès ma lecture de Les yeux couleur de pluie, Entre mes doigts coule le sable, a confirmé que c’est une auteure dont je lirai chacun de ses livres à paraître.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s